Free desktop streaming application by Ustream
Outaouais Paranormal
ENQUÊTE GRATUITE ET ANONYMAT ASSURÉ
cgPage d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un amicd
search_left
 
Le Bureau D'Assurance
Vign_P1010005

666 Avenue Buckingham

 

L'équipe du paranormal viens en aide à des employés du bureau d'assurance Pilon situés à Gatineau dans le secteur Buckingham.

L'histoire de cette petite ville n'est plus à faire avec ses histoires de fantômesLa ville fut batit dans les années 1845Tout le monde à Buckingham a en mémoire la grève qui a L'équipe du paranormal vientviens en aide à des employés du bureau d'assurance Pilon situés à Gatineau dans le secteur Buckingham.

L'histoire de cette petite ville n'est plus à faire avec ses histoires de fantômes. La ville fut batit dans les années 1845. Tout le monde à Buckingham a en mémoire la grève qui a éclaté dans la ville forestière le 12 septembre 1906.

La cause principale du conflit est l'implantation d'une section d'un syndicat à l'usine de bois. Les patrons(la famille Maclaren) embauchent un groupe de garde armé pour protéger les briseurs de grève.

Le 8 octobre 1906, un affrontement survient entre les grévistes et les briseurs de grève. Pensant une manifestation ouvrière, les gardes armés ouvrent le feu et abattent 2 ouvriers. Le président du syndicat Thomas Bélanger et le trésorier François Thériault. Il fut sans dire que ce fût un complot et un assassinat planifié. dans la ville forestière le 12 septembre 1906.
La cause principale du conflit est l'implantation d'une section d'un syndicat à l'usine de boisLes patrons(la famille Maclaren)embauchent un groupe de garde armé pour protéger les briseurs de grève.

Le 8 octobre 1906, un affrontement survient entre les grévistes et les briseurs de grèvePensant une manifestation ouvrière, les gardes armés ouvrent le feu et abattent 2 ouvriersLe président du syndicat Thomas Bélanger et le trésorier François ThériaultIlfut sans dire que ce fût un complot et un assassinat planifié.

Pour l'enquête qui suit, il y aura un employer des Assurance Pilon qui nous accompagnera dans chaque pièceQuestion de sécurité, il y a des dossiers confidentiels et l'équipe respectent en tout pointles exigences de la compagnie.

Dès notre arrivée, nous rencontrons des gens fort sympathiques et nous avons devant nous un édifice de plus de 100 ans .
Après les présentations d'usage, Christianne nous fait visiter les points chauds de la maisonLes noms et adresse sont réels, l'enquête est publique et Christianne la propriétaire de la maison a accepté.

Première visite, la réception  il y a une sonnette qui ne fonctionne pas depuis longtempsLe haut-parleur est au 2e étage et la sonnerie se fait entendre mais il n'y a personne au comptoir.

Dans une chambre, où se trouvent les dossiers, Christianne sentà l'occasion une senteur de fleur mortuaire.

Dans une autre pièce  il y a des bureaux, un stylo était sur un des bureaux et c'est mis à rouler jusqu'au sol .Le stylo avait une attache pochette donc impossible qu'il roule toute seule nous dit Christianne.
Une nuit dans l'un des bureaux, un détecteur de mouvements s'active et le système d'alarme prévient les policiers, Christianne à son arrivée constate qu'il n'y a rien dans la pièce .

 

L'Enquête

 

Nous installons une caméra a la réception pour capter ce qui active la sonnerie à l'entrée.

La 2e caméra, dans la pièce ou qu'on sentirais l'odeur de fleur mortuaire et ou une lumière intense serait apparue.

Une 3e caméra est installée dans la pièce  le système d'alarme se serait activé.

Les enregistreurs numériques sont placés et l'enquête peut débuter.

Yvon restera à la caméra ce soir  à une blessure à la jambe, Éric et Louise feront le premier tourMarc sera en équipe avec Lyne (qui remplace Milaine).

Marc et Lyne enquêtent dans la petite pièce et Lyne se sent touchée, il n'y a aucun courant d'air et aucun système de chauffage propulsé à l'air .Marc s'avance vers Lyne et l'air est vraiment plus froid.

Lyne et Marc procèdent à une bonne séance de P.V.E, rien ne semble réagir mais qui sait nos enregistreurs ont peut-être capté quelque choseEn sortant de la pièce, Marc et Lyne sentent une odeur de fleur et elle disparaît très vite.

Marc et Lyne sont maintenant dans le bureau ou un stylo aurait roulé sur le bureau et tomber par terre tout seulIls font une bonne séance de P.V.E afin de capter des réponsesIls se dirigent maintenant a la réception et essayent de démystifier la sonnerie, Marc appuie dessus 2 ou 3 fois rien ne se passe et il garde son doigt dessus environ 3 secondes et la sonnette se fait entendre.

Il n'y a rien de paranormal, les piles sont tout simplement faibles et reprenne du pouvoir après un temps ça n'explique pas pourquoi elle sonne toute seule mais peut-être un mauvais contact.

Au tour d'Éric et Louise, ils visitent la pièce  on sent une odeur de fleur .Éric vérifie le champ électromagnétique et tout est normal, ils font le tour de toutes les pièces mais rien ne nous indique qu'il y a une présence quelconque dans la maison mais on sait jamais ce que nos appareils peuve avoir détecté.

 

Analyse des données


Marc visionne une caméra et quelque chose attire son attention dans la fenêtre de la réception, il en prend note mais ne sait pas ce que sait.

Éric visionne aussi une caméra mais ne trouve rien de particulier.

Lyne pense avoir trouvé quelque chose elle en prend note et nousdevrons reviser tout ça.

Pour les sons, Yvon capte un genre de grognement dans 2 audio different mais nous l'avons démystifié ça provient des tuyaux dans le mur lorsque quelqu'un actionne la chasse d'eau pour la toilette.

Sur 8 sons trouvés l'équipe en a retenu seulement 3 .

 

Conclusion

 

Nous prenons rendez-vous avec Christianne pour donner le résumé de l'enquête.

Le champ électromagnétique sont normaux.

Pour les vidéos, nous n'avons qu'une source de lumière qui reflète dans la fenêtre mais nous pensons qu'il s'agit de phare d'auto a l'extérieurTous les autres caméras n'ont rien donné.

Pour les sons, nous en avions trouvé 8 mais après consultation nous en avons éliminé 5 donc il nous en reste 3.

Le 1er son on entend comme un meuble se déplacer, nous nesommes pas sûr de sa provenance ca nous semble très loin .Christianne n'a pas pus nous expliquer la provenance ni si elle l'a déjà entendu.

Le 2e son, nous avons capté une petite clochette et encore la Christianne nous confirme qu'il n'y a pas de cloche ni clochette qui donne ce son dans l'édifice.

Le 3e son, on entend un souffle et il semble très près de l'enregistreur mais il est très difficile de trouver la provenance.

Ce fût une bonne enquête malgré tout, mais l'édifice des assurances Pilon est-elle hantéeNous ne pensons pas et on ne peut le confirmer puisque nous n'avons pas assez de preuve convaincante.
Nous aimerions y retourner pour procéder à une autre enquête avec de l'équipement plus sophistiqué.

Nous aimerions remercier les Assurance Pilon pour leur accueil chaleureux et nous avoir fait confiance.

 

                                                                                                                                     À la suivante .... 

 
 
Audio
 
Audio
 
Audio
 
Audio
OUTAOUAIS PARANORMAL TOUT DROIT RÉSERVÉ