Free desktop streaming application by Ustream
Outaouais Paranormal
ENQUÊTE GRATUITE ET ANONYMAT ASSURÉ
cgPage d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un amicd
search_left
 
Ces Entités dans nos Maisons

Ces Entités dans nos Maisons

Elles vivent avec vous, elles sont susceptibles de vous pourrir la vie et elles ne paient même pas de loyer : les entités. Est-ce un frisson qui parcourt vos visages livides ? Est-ce plutôt une grimace de méfiance que vous affichez ? Faisons ensemble la lumière sur ce colocataire plutôt indésirable en mettant de côté le sensationnalisme !Dans mon travaille ,il' m’arrive assez souvent d’annoncer aux propriétaires des lieux qu’ils cohabitent malgré eux avec une ou plusieurs entités. Généralement, cela me donne l’occasion d’observer deux grandes catégories de réactions. La première : le doute et tout son assortiment de scepticisme compréhensible et de méfiance. La seconde : le stress et la série de vifs regards angoissés vers les quatre coins de la pièce. Parfois, certaines personnes, à la lumière de cette information, me tirent une rafale de « bon-sang-mais-c’est-bien-sûr ! », un peu comme si toutes leurs questions s’associaient soudainement à cette explication rationnelle. Et pourtant, j’ai moi-même du mal à trouver une explications rationnelle à ce phénomène ou, du moins, une explication que je puisse partager avec certitude. Je vais donc tenter de vous apporter une base de réflexion par rapport à ce que l’on nomme les Entités.Les Entités : qu’est-ce ?La Quantique nous enseigne que tout ce qui existe est composé d’Information, une sorte de « ligne de code » qui détermine la manière dont se propage et se réalise l’énergie. Ces Informations s’organisent en réseau : je suis un réseau d’Information où circule de l’énergie, vous aussi, la maison dans laquelle vous évoluez, le Monde, les pommes de terre, votre belle-mère, tout ce qui émet une fréquence vibratoire sur terre, tout est Information.A mon sens, afin de suivre la base de cette explication, une entité est une Information Parasite qui génère des perturbations dans la circulation des énergies, que ce soit votre énergie ou celle de votre maison, et qui peut potentiellement générer ou aggraver des états pathologiques variés. Attention ! Je n’affirme pas non plus que toutes les entités sont forcément mal intentionnées ou malveillantes. D’ailleurs, qui sait vraiment ce que veut une entité – si elle veut vraiment quelque chose ? Il est tout à fait plausible que certaines entités souhaitent collaborer et que leur présence puisse apporter quelque chose de bienfaisant. Seulement, dans le cadre de mon travail, je m’occupe surtout d’accompagner celles qui perturbent 😉Si vous me posez une question du genre « Bah oui, mais elle sort d’où cette information parasite ? », je vous répondrai très certainement « Chais pas », parce que c’est la vérité. Il est possible que l’Homme la créé tout seul en cristallisant un état négatif et en lui attribuant tant d’énergie qu’elle devienne un authentique parasite tout comme il est possible que cela vienne de l’extérieur. Ou même les deux ? Ou peut-être ni l’un, ni l’autre – et ça vous avance bien, je suppose. Peut-être s’agit-t-il « simplement » d’un esprit, d’un fantôme, d’une présence… Mais tout ça, ça fait appel à un ensemble de croyances préfabriquées qui influencent forcément nos réflexions.Ce qui m’intéresse surtout, c’est la manière dont nos maisons « attrapent » ces entités. Plusieurs cas de figures me viennent naturellement : •Elle vous suit, vous ou un membre de votre foyer. Tout partout où vous allez, cette entité est comme une tique plantée dans votre peau, à l’exception près qu’elle est plantée dans votre « réseau d’information » et qu’elle n’engendre pas la maladie de Lyme mais qu’elle peut générer et/ou aggraver des états dépressifs, colériques, angoissés et autres types de troubles du comportement, des troubles physiques et comportementaux, etc. Pourquoi vous suit-elle ? Parce que vous représentez une sorte de terrain favorable à sa fonction de parasite, c’est à dire qu’elle peut vivre en générant chez vous des états négatifs spécifiques et qu’elle peut s’en nourrir. Vous avez pu l’attraper à l’extérieur, chez des amis, au cinéma, à l’hôpital, au supermarché, etc. •Elle vit dans votre maison, peu importe qui y habite. Je vois souvent ça, dans mes interventions et plus particulièrement dans les vieilles bâtisses. Ces entités s’attachent davantage au lieu qu’aux habitant. Il y a de grandes chances qu’elles aient décidé de s’installer dans votre domicile avant vous et qu’elles y resteront après votre passage, en provocant, au passage, des perturbations à différents niveaux pour tous les habitants qui s’y succéderont. Il est également possible qu’elles soient liées à certains objets, mais là encore, ce n’est qu’une observation innocente. C’est bien plus compliqué que cela, mais si vos problèmes ont commencé à votre emménagement dans un lieu en particulier et qu’ils s’évanouissent dès que vous quittez la maison où dès lors que vous avez déménagé, c’est une explication plausible. •Elle vous suit dans tous vos déménagements avec vous. L’entité vivait là avant vous, mais elle a décidé de vous suivre partout dans toutes vos maisons, jusqu’à ce qu’elle trouve un hôte plus adapté. L’inverse est tout à fait valable aussi, je pense qu’il est possible qu’une entité suive une personne et qu’elle décide de rester dans un lieu qui lui semble favorable, que vous déménagiez ou non. •Elle suivait quelqu’un d’autre, mais ce quelqu’un l’a inconsciemment laissée chez vous. Comme les puces qui sautent de chien en chien, les entités peuvent sauter de personne en personne et de personne en maison pour trouver l’hôte le plus satisfaisant. N’en voulez pas à vos visiteurs, ils ne l’ont vraiment pas fait exprès. Tout cela semble très compartimenté ou très codifié, mais en vérité, c’est comme une invasion de puce : l’origine importe peu, il faut traiter l’hôte et l’environnement et, dans ce travail avec les entités, c’est toujours de cette manière que je procède. Je détermine si l’entité est liée à une personne spécifique ou à la maison – ou les deux, why not ? Ensuite, je romps le lien d’attachement d’une manière douce et bienveillante avant de procéder à une forme de processus de deuil pour cette entité, afin qu’elle puisse passer à autre chose. A quoi ? Je n’en sais rien. Par contre, j’observe qu’à chaque fois, le taux de nocivité ambiant chute de manière instantanée et je suis incapable de la détecter à nouveau. Troublant, non ?Merci de nous suivre via facebook et de notre site web outaouaisparanormal,comhttp://www.outaouaisparanormal.com/

OUTAOUAIS PARANORMAL TOUT DROIT RÉSERVÉ